Whatsapp au Brésil, c'est toute une culture !

Au Brésil, WhatsApp est bien plus qu’une simple messagerie: elle permet aux plus pauvres de résoudre leurs problèmes quotidiens là où l’État fait parfois défaut. Plusieurs groupes de discussion sur l’application permettent d’échanger des informations sur la vie du quartier en direct –ce qui peut parfois leur sauver la vie.

Le téléphone fixe et même la téléphonie mobile est très peu utilisée. On ne vous demandera pas votre numéro de téléphone, mais votre Whatsapp. Entre particuliers, entre particuliers et entreprises, entre entreprises, Whatsapp est partout. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela. Le système téléphonique fixe n’est pas homogène nationalement, il faut bien souvent connaître l’indicatif téléphonique de l’opérateur pour espérer pouvoir l’appeler sur son fixe. Quasiment tout le monde a un téléphone mobile. Et Whatsapp, avec ses groupes surtout, remplace bien souvent les services défaillants de l’Etat, et ce n’est pas sans risques pour la démocratie !

En parlant d’applications très connues au Brésil, vous souvenez vous d’Orkut ?

Cela va-t-il changer? Possible avec les nouvelles règles sur vos données que Facebook (propriétaire de Whatsapp) est en train de mettre en place. Soit vous acceptez de divulguer vos données à Facebook, soit vous arrêtez d’utiliser Whatsapp… (hors Union Européenne semble-t-il toutefois)

Il existe d’excellente alternatives, comme Signal. Mais les brésiliens voudront-ils se passer de Whatsapp pour protéger leurs données personnelles? Rien ne le dit.

Voir aussi l’application alternative française Olvid.

2021-01-07T23:00:00Z

Voilà donc le fameux message qui va s’afficher sur vos Whatsapp pour vous demander d’accepter (ou pas) les nouvelles conditions d’utilisation:

1 J'aime

2021-01-08T23:00:00Z

WhatsApp : les utilisateurs rejoignent le service de messagerie rival après un changement de politique

Le nombre de téléchargements de Signal, le service de messagerie « ultrasécurisé » et rival de WhatsApp, a considérablement augmenté cette semaine. La plateforme est venue sur Twitter jeudi (7) en se disant enthousiasmée par le grand nombre d’inscriptions, et consciente des retards dans l’envoi des codes de vérification des messagers, étant donné le grand nombre de comptes créés ces derniers jours.

La popularité de Signal a explosé après que les PDG des sociétés multimillionnaires Tesla et SpaceX Elon Musk ont publié le message « Use Signal » à leurs plus de 41,5 millions d’abonnés sur Twitter. Le tweet de Musk a été publié peu après que WhatsApp ait publié ses nouvelles politiques controversées en matière de protection de la vie privée. La modification des conditions d’utilisation de l’application exige que les utilisateurs acceptent de partager leurs informations avec Facebook s’ils veulent continuer à utiliser le service de messagerie.

source

1 J'aime

Je dois dire que j’ai gardé un très mauvais souvenirs de Whatsapp au Brésil…Je travaillais sur le marché des dentistes et pour contacter ceux-ci… Tous se faisaient ou presque par Whatsapp… Les dentistes ne repondant pas ou presque jamais au téléphone … Le problème de Whatsapp étant, qu’à l’époque, aucun CRM n’avait de fonction d’intégration pour cette messagerie … Ce qui rendait le suivi de l’historique client très fastidieux …

Et pour répondre à votre question … Oui je me souviens d’Orkut … et même de ICQ :slight_smile: qui est la première messagerie instantanée qui avait rencontré un très fort succès auprès des Brésiliens :slight_smile: ICQ – Wikipédia, a enciclopédia livre

1 J'aime

Merci de votre commentaire. Je n’ai jamais eu l’occasion d’utiliser Orkut moi-même, qui, si je ne me trompe pas, était quasiment inconnu en France.

je suis prof a rio et tous mes eleves n’utilisent que whatsapp. c’est bien simple , c’est gratuit , ça marche parfaitement . alors pourquoi s’embarasser d’un telephone fixe? ce n’est pas une question de culture , c’est tout simplement le fait d’utiliser une technologie qui remplace le telephone et qui ne coute pas cher. pour que la population glisse sur Signal , il faudra du temps . je ne vois pas quitter Whatsapp , tout simplement parceque tout le monde est sur zap ( comme on dit).

1 J'aime

Bonjour @bruno merci pour votre commentaire, d’accord avec vous sauf que si l’explication de l’inutilité du fixe était la seule explication, tous les pays n’utiliseraient que Whatsapp ce qui n’est pas le cas. Il y a bien une spécificité brésilienne à son adoption massive. Quoique j’ai appris hier que l’Inde était dans le même cas.

C’est bien simple . pour mon cas , je ne paie plus rien sur mon fixe , vu que je n’utilise que whatsapp. mon portable ne me sert qu’à posséder un numero . j’ai une formule prepago que j’alimente tous les 4 ou 5 mois . le fait est que les forfaits au brésil sont tres chers . Whatsapp permet de payer le minimum . en france , ou dans d’autres pays , les bouquets restent attractifs et whatsapp n’est pas entré comme une alternative évidente.

1 J'aime