Bolsonaro : un chemin difficile vers 2022 (2)

2021-01-04T23:00:00Z

L’économie brésilienne était encore loin de reprendre son rythme de croisière lorsqu’elle a été frappée par la crise sanitaire du covid-19 à partir de mars 2020. Elle n’était pas rétablie du choc de la longue récession de 2015-16 (la croissance a été limitée à 1,1% au cours des trois années suivantes). Au début de 2019, le nouveau gouvernement avait annoncé des réformes ambitieuses visant à réduire le train de vie de l’Etat et l’importance du secteur productif public, à libéraliser les échanges et à moderniser la fiscalité. Un premier jalon (la réforme des retraites) a permis d’améliorer la situation budgétaire mais cet effort n’a pas eu de suites

Lire l’article:

Voir l’article suivant:

Je me demande si l’auteur de cet article a été au Brésil, parce que j’en reviens et j’ai vu une industrie, des artisans qui sont en pleine expansion.
J’ai même rencontré un fabricant de meubles qui actuellement embauche des vénézuéliens ne trouvant plus de brésiliens sur le marché de l’embauche.

Oui l’auteur de cet article y habite.

Donc estimez vous que l’économie du Brésil va mal ?
Parce que j’ai vu de mon coté un pays en plein expansion.

Non pas moi, je rapporte les propos de l’auteur.

2021-01-13T23:00:00Z

La troisième partie de cet article:

1 Like