Virus: le Brésil et l'Inde s'enfoncent dans la crise, l'Europe se prépare à en sortir

Le Brésil, avec plus de 400.000 morts, et l’Inde, qui franchit jour après jour de nouveaux seuils de mortalité, s’enfoncent dans une épidémie de Covid-19 que l’Europe entend en revanche laisser derrière elle avant l’été.

De l’autre côté de l’Atlantique, le seuil des 400.000 morts du coronavirus a été franchi jeudi au Brésil, où la vaccination n’a toujours pas décollé, face à un variant local plus contagieux et plus sévère.

Vendredi, une manifestation est prévue sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro pour dénoncer la gestion de la situation sanitaire par le gouvernement du président Jair Bolsonaro, déjà l’objet d’une enquête parlementaire ouverte mardi.