Neymar organise une fête au Brésil avec 500 invités

Neymar a déclenché une vague d’indignation au Brésil pour avoir promu une fête avec des centaines d’invités en pleine pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 190 000 morts dans ce pays d’Amérique du Sud, a révélé samedi la presse locale.

Le joueur du Paris Saint-Germain (PSG) a reçu de nombreuses critiques aujourd’hui après que le journal O Globo ait fait un reportage sur l’événement, qui a débuté vendredi dans un hôtel particulier de Mangaratiba, à Rio de Janeiro, et qui se poursuivra avec la présence de quelque 500 invités.

Selon le journal, Neymar a également engagé un groupe de musique pour divertir ses visiteurs pendant les festivités.

En outre, pour ne pas déranger les voisins, il a construit une sorte de discothèque souterraine avec protection acoustique à proximité de la maison de Fluminense.

La presse locale a également révélé que la seule règle imposée par le maillot 10 de l’équipe nationale brésilienne a été une interdiction totale de l’utilisation des téléphones portables. Les participants ne pourront pas non plus enregistrer des histoires, des vidéos ou publier des images sur les réseaux sociaux.