MCom annonce l'installation de fibres optiques à haut débit entre le Brésil et l'Europe

2020-12-10T00:00:00Z

Le Brésil et l’Europe vont faire un pas vers un rapprochement et une connexion plus étroite entre eux. Le lancement du câble sous-marin à fibre optique est prévu pour la semaine prochaine, ce qui va révolutionner la communication entre les deux continents. Le câble à haute capacité reliera Fortaleza (CE) à Sines, au Portugal, et devrait s’étendre à des points de Rio de Janeiro et de São Paulo, ainsi qu’à des connexions en Afrique et dans d’autres pays européens, dans les îles de l’Atlantique et en Guyane française. Le projet devrait être achevé d’ici la mi-2021.

Avec un investissement d’un milliard de R$, réalisé par EllaLink, propriétaire et opérateur des services qui seront offerts par fibre, dès que l’infrastructure sera terminée, l’initiative prépare le Brésil à l’internet à très haut débit qui sera offert par la 5G. Le projet prévoit un trafic de données à 72 Tbps et une latence de 60 millisecondes. À titre de comparaison, le temps nécessaire pour que les informations traversent l’océan Atlantique dans les deux sens est des dizaines de fois plus rapide qu’un simple clignement d’œil.

« Le câble, à certains endroits, atteint une profondeur de 5 kilomètres. C’est impensable, inimaginable, mais maintenant nous aurons un lien direct avec l’Europe. C’est une excellente prestation du ministère des communications qui aidera notre pays dans la circulation des données », a déclaré Fabio Faria, le ministre des communications.

« Lundi (14), nous allons lancer un câble sous-marin à fibre optique qui partira de Fortaleza pour rejoindre Sines, au Portugal. Elle fera plus de 6 000 kilomètres. Nous estimons qu’il sera prêt au deuxième trimestre de l’année prochaine », Fábio Faria, ministre des communications.
Aujourd’hui, toutes les informations que notre pays envoie au Vieux Continent vont d’abord aux États-Unis, et de là aux centres de données en Europe. Cet itinéraire prend deux fois plus de temps qu’il n’en faut pour établir la connexion directe entre les deux régions. La réduction de la latence permet, par exemple, d’aider les applications d’informatique en nuage, les services bancaires sur Internet, la lecture vidéo et les jeux électroniques. Dans le cas des jeux en ligne, par exemple, le retard dans le temps de réponse est le pire ennemi des joueurs et peut être crucial entre la victoire et la défaite d’un match.

En tout, 6 000 kilomètres de câbles de haute capacité seront lancés et ancrés pour relier la capitale du Ceará au Portugal. Avec la nouvelle technologie, la capacité de transmission des données est 7 000 fois supérieure à celle de l’actuelle, qui est même exclusivement destinée au trafic vocal.

Le réseau a été conçu pour répondre aux besoins croissants du marché latino-américain, en fournissant une connectivité continue à haut débit, ce qui se traduit par des améliorations de toutes les plateformes de télécommunications. Ce service devrait apporter des avantages au secteur numérique et attirer des investissements une fois l’infrastructure en place et opérationnelle.

« La semaine prochaine, l’installation de fibres optiques sous-marines commencera à relier le Brésil et l’Europe, dans le cadre d’un projet extraordinaire de transmission de données, avec une capacité 7 000 fois supérieure à celle d’aujourd’hui. L’initiative nous préparera à recevoir la 5G », a déclaré M. Faria.

Grâce à l’investissement dans la construction et l’exploitation du câble en Europe et en Amérique latine, les communautés de la recherche et de l’éducation bénéficieront de ce lien direct entre les deux continents.

Texte : Fernando Caixeta, du ministère des communications

1 J'aime