Les moustiques... eh oui, là-bas aussi

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques

  • Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage)

  • Utiliser des produits répulsifs cutanés : http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/repulsifs-moustiques

  • Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.)

  • Détruire les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).

  • Beaucoup de produits à base de DEET sont trop peu dosés au Brésil. Il est donc préférable d’utiliser des produits à base d’Icaridine.

Pour les moustiquaires, il en existe beaucoup, pour un coût modique, par exemple ce modèle.

Quand on est piqué par un moustique tigre que peut-on faire ? Même s’il faut admettre que c’est assez difficile. Il faut désinfecter la piqûre dans un laps de temps très court car la charge virale déposée par le moustique met 15 à 30 minutes pour passer dans le sang. Encore faut-il avoir senti l’insecte faire son repas ou l’avoir vu se poser. Si c’est le cas, mieux vaut utiliser des antiseptiques à base d’alcool (alcool, bétadine, diaseptyl) qui pénètrent bien dans la peau, contrairement aux produits à base d’huile.