Le portail Gov.br regroupe les services brésiliens en un seul endroit

Pour faciliter l’accès des citoyens brésiliens aux services publics, le gouvernement fédéral a lancé le portail du gouvernement brésilien, jeudi (22), lors d’une cérémonie en présence du Président de la République, Jair Bolsonaro. La plate-forme rassemblera le contenu des sites Web de l’exécutif dans un canal unique en plus des services numériques, offrant un accès facile pour la population et les entreprises, qui seront en mesure d’interagir pendant les étapes des services demandés, réduisant ainsi le temps et les coûts inutiles.

Le Ministre principal du Secrétariat du Gouvernement, Luiz Eduardo Ramos, a célébré l’unification. "Cela permettra à notre population d’avoir une transparence totale sur tout ce qui se passe au sein du gouvernement fédéral ", a-t-il déclaré.

Pour le Ministre principal du Secrétariat général, Jorge Oliveira, cette initiative est un jalon dans l’administration publique. "Des projets de modernisation existaient déjà dans d’autres gouvernements, mais il s’agit maintenant d’une plate-forme qui démarre d’une manière ferme et efficace ", a-t-il dit.

"La population doit avoir un accès facile à nos services. La plupart de nos gens sont des gens simples, un peuple humble. Ils doivent donc avoir un accès facile à nos informations. C’est-à-dire, une vraie démocratie. C’est une véritable reddition du gouvernement à la population. Nous existons pour servir la population ", a déclaré le ministre.

Prestations de services

Demander un passeport, Mon INSS, l’accès au Certificat international de vaccination ou au porte-monnaie électronique de transit ne sont que quelques-uns des services numériques offerts à la population. Le portail offre 1525 services numérisés, dont 315 seulement cette année. L’objectif du gouvernement est de numériser l’ensemble des 3 293 services offerts par le gouvernement fédéral, soit un millier d’ici la fin de 2020.

« Il existe un groupe de services, comme l’expertise médicale, pour lesquels nous ne disposons pas encore d’une technologie suffisante pour le faire sur le canal numérique. Mais tous les autres, qui sont majoritaires, seront transformés en chaîne numérique », a expliqué le secrétaire du gouvernement numérique du ministère de l’économie, Luis Felipe Monteiro.

Avec la numérisation, environ 12,5 millions de services par an ne sont plus fournis par les organismes publics, ce qui facilite la vie des citoyens et permet des économies annuelles estimées à 936 millions de R$, dont 197 millions de R$ pour l’administration publique et 739 millions de R$ pour les citoyens.

Le ministère de l’Économie s’attend à ce que la transformation numérique de tous les services publics fédéraux, une fois achevée d’ici la fin de 2022, génère des économies de plus de 6 milliards de reais par an, dont 3 milliards de reais par le gouvernement et 3 milliards par la société.

Applications

L’unification des canaux englobe également les applications mobiles. En juin de cette année, un seul compte gov.br a été créé dans le magasin Google Play, qui compte déjà 41 applications migrées, dont le porte-monnaie électronique, Sinesp Cidadão (Système national d’information de sécurité publique) et Enem.

Administration publique

D’ici la fin de 2020, 1 600 sites Web du gouvernement fédéral seront migrés vers le nouvel outil. Les premiers étaient le Portail des services, Planalto et le Gouvernement brésilien. Ensemble, les trois sites reçoivent environ 13 millions de visiteurs par mois.

https://www.gov.br/pt-br

1 J'aime