Le papier hygiénique, le jeter dans les toilettes, ou pas ?

Au Brésil, ne jetez pas le papier toilette usagé dans la cuvette des WC ! Malheureux ! Vous vous croyez où ? :open_mouth:

Dès leur plus jeune âge, les brésiliens ont appris qu’il fallait jeter le papier hygiénique à la poubelle…

Essayons de comprendre pourquoi

En général, tout le papier hygiénique sur le marché est biodégradable, c’est-à-dire qu’il est constitué de matière organique. Ainsi, le papier hygiénique, lorsqu’il est jeté dans les toilettes, se dissout presque complètement le long de son parcours dans les égouts, surtout ceux qui sont de bonne qualité.

Donc cette façon de faire, jeter le papier dans la cuvette des WC, est toujours bénéfique pour l’environnement, puisque le petit sac poubelle que les brésiliens utilisent pour se débarrasser du papier toilette pollue plus que le papier lui-même. Alors que le papier toilette met environ 4 mois à se décomposer, les sacs en plastique prennent environ 40 ans.

Malgré les avantages et les bienfaits soulignés ci-dessus, les brésiliens ont toujours l’habitude de jeter le papier toilette à la poubelle. Une des raisons est que, dans les pays plus développés qui ont l’habitude de jeter le papier dans les toilettes, l’assainissement de base est garanti pour pratiquement toute la population. Au Brésil, nous savons que cette réalité est bien différente.

Selon les données de l’IBGE en 2018, il existe une grande différence entre les régions du pays en ce qui concerne la collecte des eaux usées. Selon l’étude, la région qui traite le plus les matériaux qu’elle collecte (93,7%) est le Sud, suivi du Centre-Ouest (92,6%), du Nord-Est (80,08%) et du Sud-Est (67,3%).

En outre, selon le Système national d’information sur l’assainissement (SNIS), en 2017, il a été constaté que seulement 73,7 % de l’ensemble du réseau d’égouts collecté est traité. Cependant, si l’on considère l’ensemble des eaux usées produites dans le pays (y compris celles qui ne sont pas collectées), seules 46 % sont traitées.

La raison pour laquelle nous sommes habitués au Brésil à ne pas jeter de papier toilette dans les toilettes est le risque de boucher le réseau d’égouts et même l’inexistence d’un réseau dans plusieurs régions du Brésil.

Ainsi, le problème du papier toilette est bien le manque de bonnes infrastructures dans le pays. Après tout, un assainissement de base n’est une réalité que pour une petite partie de la population.

Alors, suivez les règles par précaution, elles ne sont pas absurdes, elles sont fondées par l’état général des infrastructures sanitaires. Faute de risquer de vous retrouver dans la … Ceux qui ont oublié la règle voient de quoi je veux parler…