Le fatalisme, un facteur aggravant à la situation dramatique du Brésil

Un article du Monde: