Le décret d'isolement social est renouvelé jusqu'en 2021 au Ceará

2020-12-27T23:00:00Z

La prolongation des règles d’isolement social jusqu’au 3 janvier 2021 a été publiée au Journal officiel de l’État du Ceará. En cette période de pandémie, les États et les municipalités divulguent constamment les règles et adaptent les règlements. Ceci afin d’équilibrer la situation économique dans ces lieux et en même temps d’assurer la sécurité et de contenir les avancées du nouveau coronavirus.

Le décret d’isolement social est renouvelé afin de protéger la population et de contenir à la vitesse de la propagation du virus.

Le Brésil étant menacé par une deuxième vague de contamination, les autorités locales, étatiques et municipales, travaillent activement à la lutte contre la propagation de la maladie.

Au Ceará, par exemple, l’interdiction d’organiser des événements festifs qui favorisent l’agglomération, en plus du montant limite pour les célébrations dans les résidences, est de 15 personnes au total.

Une autre règle maintenue concerne le fonctionnement du commerce. Le calendrier a été prolongé afin d’éviter l’agglomération et d’offrir un moment d’achat plus sûr, puisque dans cette période comme l’un des plus grands événements de l’économie.

Avec les événements interdits et le décret strict sur le fonctionnement du commerce et des services, le gouvernement a lancé le document pour guider la population et réitérer la nécessité d’une distanciation sociale.

Selon l’accord, les cabanes de plage et les restaurants peuvent fonctionner avec un maximum de 50% de la capacité, le réseau hôtelier peut fonctionner avec une limite maximale de cinq personnes par chambre, soit 3 adultes et 2 enfants.

Les événements sont strictement interdits. Les magasins de rue et les centres commerciaux peuvent toujours fonctionner avec une capacité maximale de 50 %.

En outre, la mesure de la température et le port de masques restent obligatoires. La sensibilisation à l’utilisation du gel d’alcool est nécessaire comme l’un des moyens de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Comme il n’y a toujours pas de date de vaccination dans l’État, les fêtes de la veille du Nouvel An sont annulées.

Selon le gouvernement de l’État, les célébrations publiques, les concerts et les fêtes municipales de la veille du Nouvel An sont interdits. Les festivités et les présentations se dérouleront en ligne, par l’intermédiaire d’Internet ou des diffuseurs locaux de la municipalité.