Le Brésil supprime les taxes sur les armes à feu importées

2020-12-13T00:00:00Z

À partir du 1er janvier, les amateurs d’armes à feu paieront moins cher pour acheter des armes fabriqués hors du Brésil. Le gouvernement vient en effet de supprimer les droits de douanes pour l’achat de revolvers. La chambre de commerce extérieur vient de décider officiellement de ramener la taxe d’importation actuellement en vigueur de 20% à zéro.

pistol-596564_640

Sur les réseaux sociaux, cette décision annoncée mercredi a été illustrée par une photo de Jair Bolsonaro dans un stand de tir. Le président d’extrême droite a toujours été en faveur de la légitime défense et a déjà pris plusieurs mesures pour faciliter l’accès aux armes à feu.

2020-12-17T00:00:00Z

Mais lundi 14 décembre, à la suite d’une action en justice du PSB, parti de centre gauche, le juge de la Cour suprême Edson Fachin a suspendu cette résolution jusqu’à un vote en séance plénière. Il justifie sa décision par “la gravité des effets potentiellement produits” par la mesure et le risque d’“une augmentation dramatique de la circulation des armes à feu”, rapporte Folha de São Paulo. “La sécurité publique est un droit du citoyen et un devoir de l’État”, a-t-il ajouté.

2021-01-12T23:00:00Z

Bolsonaro annonce de nouvelles mesures pour faciliter le commerce des armes.

Après la hausse des enregistrements d’armes à feu en 2020, le président Jair Bolsonaro a annoncé qu’il devrait signer d’autres décrets pour faciliter le marché. Ces documents concernent l’assouplissement des règles relatives à l’enregistrement, à la détention, au port et au commerce des armes et des munitions.

Les nouvelles règles s’adresseront aux collectionneurs, tireurs d’élite et chasseurs.

Cette semaine, BBC News Brazil a montré que près de 180 000 nouvelles armes à feu ont été enregistrées auprès de la police fédérale (PF) en 2020. Ce chiffre représente un record, influencé par les mesures du gouvernement actuel.