La puissance agricole du Brésil est menacée

De septembre 2020 et le même mois de 2021, le Centre-Sud a connu une conjoncture climatique hors norme : précipitations rares et faibles, sécheresse sévère et périodes de froid très intense en juillet et août. Les cycles hydrologiques étaient déjà perturbés depuis 2013 mais les douze derniers mois auront été la pire période de sécheresse enre-gistrée depuis… 91 ans. Cette situation entraîne des difficultés dans tous les secteurs d’ac-tivité. Plusieurs régions sont en effet exposées au risque d’une rupture de l’approvision-nement en électricité car l’alimentation du réseau national dépend à 70% de centrales hydro-électriques. La crise climatique de 2020-21 a évidemment touché l’agriculture. Elle pourrait se répéter et s’amplifier dans l’avenir.

Un article de Jean-Yves Carfantan à lire sur Istoé.