La crise économique et la pandémie ont vidé le centre-ville de Rio. On s’active pour relancer ce quartier à la riche personnalité nourrie par l’Histoire

Rio de Janeiro a un centre-ville, un vrai, un centre historique, un quartier qui s’appelle… Centro! Il a connu de nombreuses vicissitudes urbanistiques durant ses 456 années. Le quartier est éventré dans un sens en 1905 par une grande avenue prestigieuse, l’avenue Rio Branco, rivalisant avec les boulevards parisiens, puis dans un autre sens, en 1944, par une immense artère, l’avenue Président Vargas, comparable à une autoroute nord-américaine! On y démolit beaucoup, surtout l’habitat populaire. On y reconstruit beaucoup aussi, mais pas toujours avec bonheur. Sans véritable planification urbaine. Il en résulte un étonnant capharnaüm, un formidable patchwork urbain, où l’Histoire se bouscule.