Gestion du Covid-19 au Brésil : l’enquête sous haute tension qui accable Jair Bolsonaro

La commission d’enquête ouverte au Brésil sur la gestion du Covid-19 a laissé place à un grand déballage tendu. Des témoignages accablants pointent l’attitude irresponsable du gouvernement de Jair Bolsonaro face à la crise du coronavirus et ses près de 445 000 morts dans le pays.

Refus d’offres de vaccins de Pfizer, achats en masse de médicaments inefficaces contre le virus, inaction face à une tragique pénurie d’oxygène à Manaus (nord) : les accusations pleuvent sur Jair Bolsonaro et son gouvernement.

La CPI ne peut pas conduire directement à la destitution du président, mais son rapport peut fournir des arguments pour que la procédure soit lancée par le président de la Chambre des députés. C’est ce qui s’était produit en 1992, lors de la destitution du président Fernando Collor de Mello.