«Fake news» sur la déforestation en Amazonie: Facebook débranche les comptes de militaires brésiliens

C’est la première fois que des militaires sont « démasqués » sur un sujet très sensible, puisqu’il s’agit de l’Amazonie. Facebook a identifié deux comptes suspects appartenant à des militaires, et après enquête, il a décidé de les supprimer purement et simplement. Ils n’agissaient pas seuls : autour d’eux, il y avait toute une nébuleuse, chargée de disséminer des fausses nouvelles, et de miner la crédibilité des défenseurs de l’environnement qui alertent l’opinion sur les dangers de la déforestation.