Dix grandes favelas du Brésil s'unissent pour une "Banque du G10"

Flambée du chômage et chute des dons, près d’une année de pandémie de coronavirus a frappé durement les favelas, et c’est pour apporter un peu d’espoir aux défavorisés que les 10 plus grandes favelas du Brésil lancent une « Banque du G10 ».

La banque, qui doit entrer en opération fin février, va permettre aux entrepreneurs d’avoir un accès au microcrédit ou même simplement aux habitants d’obtenir une carte bancaire. La banque est le fruit de l’union de deux favelas de Sao Paulo, deux de Rio et six d’autres Etats du Brésil, qui ont créé un « G10 Favelas » pour mener divers projets.