Covid-19 : le Brésil s'enfonce dans la tragédie

Un nouvel article extrêmement documenté de Jean-Yves Carfantan sur Istoé.

à propos de l'auteur

Jean-Yves Carfantan, économiste, consultant en économie agricole. Analyse et suit l’évolution de l’économie et de la politique au Brésil depuis 30 ans. Vit entre São Paulo et Paris. Il anime le site Istoé avec une équipe brésilienne formée de journalistes, d’économistes et de spécialistes de la vie politique nationale.

La combinaison des mesures de confinement, d’isolement et de traçage du virus, l’accélération des campagnes de vaccination ont permis à l’échelle mondiale un sérieux freinage de l’épidémie de Covid-19 depuis le début de cette année. Le nombre de cas de contamination confirmés chaque jour par million d’habitants (moyenne mobile sur 7 jours) est passé de 95 autour du 10 janvier à 48,8 à la fin février 2021

Un large segment du monde politique dénonce désormais la conduite de ce Président irresponsable. Le 1er mars, dans une lettre adressée au chef de l’Etat et rendue publique, 16 gouverneurs représentant un large spectre politique ont dénoncé la politique du gouvernement central et les menaces que Jair Bolsonaro leur adresse. De plus en plus de responsables publics prennent conscience que l’attitude de l’ancien capitaine transforme la crise sanitaire et une tragédie inédite. Les prévisions montrent que l’épidémie va continuer à se propager dans les trois prochains mois. La question est désormais de savoir si la prise de conscience de la classe politique ira jusqu’à pousser le Congrès fédéral à remettre en cause le mandat d’un Président inepte et dangereux.

source, lire l’article complet

Voir aussi l’article de Christian Pouillaude:

Je ne défends pas le président du Brésil ni la mauvaise gestion de la pandémie. Je fais même partie de ceux qui critiquent l’attitude du gouvernement brésilien. L’article écrit est bon, mais les courbes peuvent laisser une fausse impression, alors je laisse ici pour les curieux une version avec la courbe de la France. La source: Coronavirus Pandemic Data Explorer - Our World in Data

1 Like

Oui, le cœur de l’article pointe les défaillances structurelles du Brésil, et plus particulièrement de son gouvernement fédéral actuel, au regard de l’évolution de la situation qui ne va pas en s’améliorant. L’article est articulé autour de quatre points « Le bilan dramatique de l’épidémie du Covid-19 peut être associé à quatre facteurs qui sont détaillés ci-après ».

Les instantanés graphiques ne rendent pas compte de cette inquiétude de l’auteur, qui se projette sur l’avenir immédiat et à moyen terme. Pour dire les choses plus clairement, l’auteur est plus pessimiste pour l’avenir de la crise sanitaire au Brésil que pour l’avenir de la française. Et son article porte sur des comparaisons avec le reste du Monde et pas spécifiquement entre la France et le Brésil.

La volonté politique de l’Etat fédéral n’est pas là, et quand on la voit, elle apparaît incohérente. Ne parlons pas de l’exemplarité que se doit de montrer un Président. Prendre un bain de foule sans masque au Ceara est pour le moins inopportun en ce moment, pour dire le moins et rester poli. Nulle comparaison possible avec la Présidence française qui a certes commis quelques erreurs, mais pas de faute.

Et comme gouverner c’est prévoir, on ne peut rien prévoir de bon pour l’avenir. Le Brésil se trouve un peu dans la situation du parachutiste qui n’a pas pensé à prendre son parachute, qui tombe vers le sol plein d’optimisme en se répétant, « jusque là, ça va ».

1 Like