Brésil: une activiste indigène accusée de «diffamer» Bolsonaro

Sonia Guajajara, qui dirige une des plus importantes associations de défense des indigènes au Brésil, a été convoquée pour un interrogatoire par la police après avoir été accusée de «diffamer» le gouvernement du président d’extrême droite Jair Bolsonaro. «J’ai été convoquée par la police fédérale dans le cadre d’une enquête sur la série Maraca. La persécution de ce gouvernement est inacceptable et absurde. Ils ne nous feront pas taire», a écrit vendredi sur Twitter la coordinatrice de l’Association des peuples indigènes du Brésil (APIB).