Brésil : Telegram bloqué, coup dur pour Bolsonaro

Un juge de la cour suprême du Brésil a bloqué la populaire messagerie en ligne Telegram, très utilisée par le président d’extrême droite Jair Bolsonaro et ses réseaux à sept mois de la présidentielle, dans un pays gangréné par la désinformation.

Cette messagerie en ligne cryptée fondée par le Russe Pavel Durov, dont le siège social est à Dubaï, était une clef de voûte de la stratégie de campagne de Jair Bolsonaro, qui vise la réélection à la présidentielle d’octobre et défend la liberté d’expression sans limite. Contrairement à d’autres plateformes, il n’y a pratiquement pas de modération de contenu des messages et les groupes peuvent rassembler jusqu’à 200.000 membres, ce qui augmente considérablement le potentiel viral des fausses informations.

1 Like

Bonjour
La désinformation et son opposé la censure sont présents dans tous les médias aujourd’hui, y compris dans les médias nationaux.
il faut filtrer et informer mais ne pas bloquer …

Ce sujet a été automatiquement fermé après 30 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.