Au Brésil, le parti de Bolsonaro demande l’annulation d’une part des voix de Lula