Au Brésil, la chronique d’une catastrophe sanitaire annoncée

Au Brésil, vers la fin février, la pandémie de Covid-19 accélère brutalement: on passe de 1000 décès journaliers à près de 3000, de 45000 infectés à 75000. Tous les jours de mars, on bat de tristes records. Désormais le Brésil compte plus de 320000 morts et près de 13 millions d’infectés (chiffres officiels). Progressivement, dans tout le pays, le système hospitalier entre en saturation: les files d’attente pour les soins d’urgence s’allongent. Pire, on commence à connaître des pénuries de médicaments pour les intubations et surtout de bouteilles d’oxygène. L’horreur.