Au Brésil, Jair Bolsonaro se débat dans un scandale de frais de bouche fastueux

Pour Jair Bolsonaro, la note est salée… même si c’est de sucre qu’il s’agit. Le président du Brésil est depuis quelques jours plongé dans un important scandale médiatique à la suite de la révélation par la presse des dépenses alimentaires fastueuses engagées par son gouvernement au cours de l’année 2020.

Selon le journal en ligne Metropoles, il y en aurait en tout pour plus de 1,8 milliard de reais (270 millions d’euros) d’aliments et boissons, en hausse de 20 % par rapport à l’année précédente. Dans le détail, l’administration fédérale a dépensé pour 2,4 millions d’euros de frites, 750 000 de raisins secs, 330 000 de chewing-gum, 250 000 de chantilly ou encore 270 000 de bœuf en gelée…

Mais le chiffre qui a le plus retenu l’attention des médias concerne les desserts : 2,3 millions d’euros de lait concentré sucré acheté en 2020.

Bien que les brésiliens soient fanatiques de lait concentré sucré, la nouvelle a provoqué indignation et éclats de rire. Alors que le Covid-19 ravage le pays, nombreux estiment qu’une telle somme d’argent aurait pu être dépensée en achat de vaccins ou de bonbonnes d’oxygène. Certains soupçonnent le pouvoir de détournements de fond et réclament l’ouverture d’une enquête parlementaire. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont souvent choisi l’humour, caricaturant Jair Bolsonaro en sumo obèse, dévorant des tonnes de lait concentré.

sources:

2021-02-04T23:00:00Z