Après les émeutes au Brésil, la traque aux insurgés se poursuit