Amazonie, l'ultime frontière sur Science et Vie TV, mardi 5 janvier 2021 à 20h45

En quarante ans, dix-sept pour cent de la forêt amazonienne a disparu. La déforestation massive est responsable des 3/4 des émission de gaz à effet de serre du Brésil. Sous la présidence de Lula, un système de protection a été mis en place, le SIPAM. Celui-ci utilise les images satellites pour surveiller la forêt en temps réel. Après avoir été pillée, la région a ainsi pu être cartographiée, ses habitants recensés, et les Indiens du Roraima ont pu récupérer leur terre. Mais, la forêt reste menacée, notamment par la construction de deux barrages sur le fleuve Madeira.

1 J'aime

Cela fait donc 40 ans, donc sous le mandant à 90% de présidents de « gauche »…
Très intéressant non ? Fernando Collor, Fernando Henrique Cardoso, Luiz Inácio Lula da Silva, Dilma Rousseff …

Oui la question de la gestion ou de la non gestion de la forêt amazonienne n’est pas récente. Mais le président Bolsonaro est le seul à avoir affirmé sa volonté d’exploiter cette forêt sans aucune considération de va viabilité à long terme: