Les comptes Twitter de partisans de Bolsonaro fermés sur décision de justice

2020-07-25T00:00:00Z

Facebook et Twitter ont supprimé vendredi les comptes de plusieurs partisans éminents du président brésilien Jair Bolsonaro sur ordre de la Cour suprême du pays, une décision qui souligne la position délicate des réseaux sociaux dans certaines des plus importantes juridictions mondiales.

Le juge Alexandre de Moraes a ordonné la suppression de 16 comptes Twitter et de 12 comptes Facebook, alors qu’une enquête est en cours sur une campagne présumée de désinformation menée par des partisans du dirigeant d’extrême droite.

Cette enquête vise notamment à déterminer si la diffusion de « fausses nouvelles » et de menaces contre des représentants de la Cour suprême est financée de manière illicite.