Les Brésiliens n'aiment pas beaucoup la nature

Les Brésiliens n’aiment pas beaucoup la nature. C’est peut-être qu’il y en a trop, de nature, dans ce pays-là , et qu’ils en sont saturés. Dès qu’ils en voient un bout, ils le brûlent, le démantèlent ou le dévastent, ce qui leur permet aujourd’hui de posséder un pays privé de la moitié de ses forêts. (Gilles #Lapouge, Equinoxiales)

Ce sujet a été automatiquement fermé après 30 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.