L’Allemagne suspend une partie de ses subventions à des projets de protection de l’Amazonie

Les chiffres de la déforestation au Brésil, combinés aux déclarations provocatrices du président Bolsonaro, commencent à faire des dégâts

Les déclarations intempestives de Jair Bolsonaro, le président du Brésil, semblent fatiguer la communauté internationale. 24 heures après l’avoir entendu préconiser de « faire caca un jour sur deux » pour préserver l’environnement, le gouvernement allemand a annoncé le 10 août suspendre une partie de ses subventions dévolues à la protection de l’Amazonie.

Ce sujet a été automatiquement fermé après 7 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.