Coronavirus au Brésil : Vers une troisième vague encore plus meurtrière que les précédentes

Le pays d’Amérique du Sud vit un drame sans fin. Avec un des pires taux de mortalité au monde, à plus de 220 pour 100.000 habitants, le Brésil devrait atteindre d’ici la fin du mois les 500.000 morts de Covid-19. En raison de la lenteur de la vaccination, du relâchement précoce des restrictions et de la circulation effrénée des variants, certains épidémiologistes craignent une troisième vague encore plus meurtrière que les deux premières dans ce pays de 212 millions d’habitants.

Et contrairement aux pays européens, il n’y a pas de vraie accalmie entre les vagues : depuis la mi-mai, la courbe des décès s’est stabilisée sur un plateau très élevé, avec une moyenne autour de 2.000 morts quotidiennes. La courbe des contaminations, elle, a été en constante ascension ces dernières semaines, une conséquence directe de l’assouplissement des mesures de restriction touchant la population.