Au Brésil, on ne riz plus, c'est la faim des haricots

2020-09-25T00:00:00Z

A quoi reconnaît-on un Brésilien ? Au fait qu’après quelques jours hors de son pays, il se sent déjà en manque d’ arroz e feijão , le tandem riz blanc-haricot noir, pilier du régime alimentaire brésilien. Et à quoi le gringo, l’«étranger», reconnaît-il qu’il s’est adapté au Brésil ? Quand, après la perplexité devant ce peuple qui mange la même chose tous les jours, il cède à son tour à ses habitudes alimentaires.

lire l’article sur Libération

Ce sujet a été automatiquement fermé après 30 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.